Dédicaces

Prix Imaginales des Ecoliers

Prix imaginales des écoliers

Voilà ! J’ai ENFIN eu l’immense fierté de recevoir le prix Imaginales des Ecoliers pour mon roman « La toute petite librairie ». Je vous raconte tout ! Allez zou !

Nous sommes début novembre lorsque je prends enfin le temps d’écrire cet article. Je peux maintenant dire qu’il s’agissait de mon dernier salon de l’année :'(. Le salon Livre dans la Boucle à Besançon était le premier (fin septembre). Les Imaginales d’Automne se sont déroulées à Epinal du 16 au 18 Octobre 2020. Et voilà maintenant nous sommes reconfinés et tout mes autres salons ont été annulés, je commence même à recevoir des annulations pour le mois de février ! Quelle tristesse…

Je mesure d’autant plus la chance d’avoir pu participer aux Imaginales ! Cet évènement devait se tenir initialement fin mai, mais les conditions sanitaires ne pouvaient permettre de maintenir ce festival de l’imaginaire à la renommée internationale ! J’étais déçue… pour la première fois que j’y étais invitée et que je devais recevoir le prix Imaginales des Ecoliers !!!

Heureusement, les Imaginales ont pu avoir lieu, certes de façon différente : changement de lieu, nombre réduit d’auteurs… Mais l’essentiel est d’avoir pu rencontrer quelques uns des jeunes lecteurs qui ont voté pour mon roman 🙂

Ma trousse de dédicaces prête, une petite photo sur instagram pour annoncer ma venue et me voilà partie pour Épinal.

Prix Imaginales

Vendredi 16 octobre :

  • Rencontre scolaire.

Ce matin, j’ai rendez-vous avec les classes de Cm1 et Cm2 de l’école Victor Hugo d’Épinal. Je les retrouve à l’espace Cours situé dans le parc où se déroule habituellement le festival des Imaginales.

Imaginales d'Automne

C’est toujours un plaisir de pouvoir répondre aux questions de me jeunes lecteurs ! Puis n’ayant pas d’autres rencontres l’après-midi, j’en profite pour me balader un peu et découvrir la ville en attendant la remise des prix qui aura lieu dans la soirée.

  • balade.

Imaginales d'Automne

Près de la place des Vosges, un diable me sourit…

Imaginales d'Automne

… et sur la place, je découvre  d’étranges êtres mi-homme mi-poisson qui me font étrangement penser à des « Profonds* ». (*cf. Lovecraft)

Imaginales d'Automne

Je ne résiste pas à l’envie d’aller faire un tour près du chapiteau où je dédicacerai ce week-end. Il est installé tout près de la magnifique Basilique Saint Maurice.

Imaginales d'Automne

Imaginales d'Automne

Je m’éloigne un peu et traverse la Moselle.

Imaginales d'Automne

Je vais visiter le musée d’Art ancien et contemporain.

Imaginales d'Automne

Des stèles funéraires antiques.

musee d'art antique Epinal

Des tablettes « magiques » ont particulièrement attisé ma curiosité. Ces tablettes datent du IIe siècle et ont été retrouvées brisées intentionnellement et jetées au fond d’un puits. Les 188 fragments ont été remontés (Il ne faut jamais faire ça ! On le sait bien). Des créatures ailées se trouvent à chaque angle et symboliseraient les Vents (mais bien sûr ! 🙂 ). Ces tablettes dont l’usage était réservés à des initiés, servaient à l’établissement d’horoscopes ainsi qu’à l’astrologie médicale et pouvaient être liées à la pratique de la magie, ces activités étant complémentaires dans l’Antiquité.

musee d'art antique Epinal

Allez vite, je sors dans le jardin afin d’échapper à une éventuelle malédiction et je profite de la vue sur la Moselle.

musee d'art antique Epinal

À l’étage, après l’antiquité, les arts populaires sont mit à l’honneur. Voici des bouteilles et pichets anthropomorphes du XIXe siècle originaires du Haut-Berry. Quand on voit la tête de sorcière, ça ne m’étonne pas. Le Berry étant réputé pour ses sorciers. (Je vous ai déjà dit que j’y avais habité ? Peut-être suis-je un peu sorcière ? 😉 )

musee d'art antique Epinal

Un peu plus loin, j’en profite pour réviser mes classiques : George De La Tour et Rembrandt.

musee d'art antique Epinal

Puis on arrive au niveau de l’Art contemporain qui nous réserve toujours le pire comme le meilleur…

Au hasard, voici La Madonne au démonte-pneu, en assomption sur vérin pneumatique… WTF ! et Sans titre (tu m’étonnes !) 7 tubes fluorescents verts (seriously !)

Tiens une installation de Pierrick Sorin, ça me rappelle mes années Beaux-Arts !

musee d'art antique Epinal

Et en arrière plan, on peut voir un César !

musee d'art antique Epinal

musee d'art antique Epinal

Puis je redescends découvrir l’exposition temporaire sur le moyen âge : et j’y rencontre un squelette souriant et un évêque qui perd sa tête…

musee d'art antique Epinal

  • soirée de remise des prix imaginales.

Après cette très chouette visite, il est temps pour moi de retourner à l’hôtel et de me préparer pour la soirée de remise des prix. Allez on se détend et on sourit !

Adeline Ruel

Je rejoins la très sympathique Flore Vesco (à droite sur la photo. C’est vrai qu’avec le masque difficile de reconnaître qui que ce soit !) à sa lecture-rencontre organisée à la bmi d’Epinal autour de ses romans jeunesse…

Imaginales d'Automne

puis nous nous rendons ensemble à l’Auditorium de la Louvière. Attention ça va bientôt commencer !

Imaginales d'Automne

Imaginales d'AutomneEt me voilà sur scène en direct sur la télévision locale viàVosges ! Pour celles et ceux qui auraient raté ou voudraient revoir la remise des prix. (je passe vers 29-30 min.) Un énorme merci à Isabelle Mauffrey qui a réussi à coordonner le Prix imaginales des écoliers pendant le premier confinement et pour avoir si bien présenté mon roman lors de cette soirée !

Samedi 16 et Dimanche 17 octobre : promenades et dédicaces.

Un peu de soleil, ça fait du bien ! Ce week-end, je suis en dédicaces mais en horaires décalés. J’ai donc le temps d’aller faire un tour sur le festival et dans les environs.
Le Marché Couvert est ouvert le samedi matin.

Une file d’attente commence à se former à l’entrée du chapiteau des dédicaces. Normal, les places sont limitées.

L’association Est’ocade – les cartonnades Grand Est réalise de superbes costumes et armures en cartons ! C’est une excellente idée et ça rend vraiment super bien !

Une troupe de viking s’est installée.

Puis je discute avec LeelooKris Cosplay qui avait brillamment interprété le personnage de Lagertha* lors de la remise des prix Imaginales. (*Je suis fan de cette héroïne que l’on retrouve dans la série Vikings). Quel travail pour la réalisation des costumes !

(crédits de la dernière photo : le journal Vosges matin)

La file d’attente s’est agrandie. Il est temps pour moi d’aller dédicacer 🙂

Et je fini cet article par une photo mystère d’un endroit secret d’Epinal que j’ai trouvé particulièrement magique. Pour les spinaliens, saurez-vous retrouver où c’est ?

À bientôt !

 

 

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    mamychats
    10 novembre 2020 at 19 h 10 min

    Un bien beau reportage à propos d’un prix bien mérité… Cela me console (un peu) de ne pas avoir pu t’y rejoindre…Tu as été très occupée ! Superbes photos…J’espère que l’an prochain, nous pourrons y faire un tour et nous y retrouver ! Bisous…

    • Reply
      Adeline
      10 novembre 2020 at 19 h 24 min

      Oui moi aussi, j’espère qu’on pourra s’y retrouver l’année prochaine ! Bisous !

    Leave a Reply