Canaries Carnets de voyages

1 semaine à Lanzarote – Jour 4 Arrecife et le parc national de Timanfaya

1. Arrecife

Arrecife est la capitale de l’île. Nous avons quelques achats à faire et il y a ce qu’il faut en magasins et centres commerciaux. Je m’achète une casquette. J’aurais dû penser à en prendre une, mais même en sachant qu’il allait faire 20°, difficile d’y penser en plein mois de février. En fait j’avais prévu en pensant à 20° bord de mer Bretagne, mais ici la température ressentie est bien différente !

Le port d’Arrecife.

Nous longeons le port pour aller au centre ville.

Ici ne vous attendez pas à trouver de chouettes petites boutiques d’artisanat local, il s’agit d’une bête rue commerçante comme on peut en voir partout. Par contre, j’ai trouvé que c’était une vraie bonne idée d’avoir planté des arbres dans la rue piétonne. Ceux-ci avaient été taillés et tuteurés pour créer une toiture végétale offrant une ombre agréable.

Puis nous regagnons le bord de mer pour aller voir El Castillo de San Gabriel. On peut y accéder via deux ponts, dont un plus ancien avec pont levis.

2. Costa Teguise

Nous retournons à Costa Teguise pour manger. Nous nous régalons de Tapas et goûtons le Tinto (vin rouge) produit sur l’île.

Restaurant La Tabla à Costa Teguise.
Joli set de table des Îles Canaries.

3. Parc national de Timanfaya

Après 45 minutes de route, nous rejoignons le point de départ de notre balade au village de El Golfo situé en bord de mer dans le parc national de Timanfaya.
L’île de Lanzarote n’est pas bien grande. D’un bout à l’autre, il y a environ 80 km, soit 1h30 de route. Même si Costa Teguise est une ville crée pour les touristes (en ce mois de février, il s’agit principalement de sportifs qui viennent s’entraîner), elle est idéalement située.

Départ de la balade de 7,5 km dans le champ de lave.

Notre chemin commence par longer la mer et passe au milieu des blocs de roches volcaniques. Il s’agit des coulées de lave les plus récentes de l’île (1824). C’est vraiment impressionnant ! Vous avez chaussé vos chaussures ? Alors, c’est parti, je vous emmène avec moi et vous laisse apprécier le paysage.

La roche est colonisée par endroit par des buissons d’une espèce d’euphorbe.
Un coup d’œil sur le chemin parcouru avant de poursuivre.
Euphorbe.
Au loin les coulées de lave les plus récentes apparaissent bien noires.
Détail roche volcanique. Mouvement de la lave en fusion figé pour l’éternité.

Le sentier s’écarte de la mer et se dirige vers l’intérieur des terres pour faire une boucle. Le chemin est plus praticable.

Ça c’est le Mordor !!!
Petit diablotin emblème du parc.
Peut-être ma photo préférée de la journée mais que le choix est dur !)
Étrange décoration sur un petit muret en amont d’une habitation.
Sublime lumière rasante …
Le soleil se couche sur El Golfo …
… puis darde ses rayons sur la plage de sable noir…
… avant de s’enfoncer dans la mer sous l’œil du photographe.

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Annick
    24 février 2021 at 19 h 38 min

    Les photos sont magnifiques !
    Ces roches sont une épreuve pour les chaussures. Sur le Teide les miennes n’avaient pas survécu.

  • Leave a Reply