Canaries Carnets de voyages

1 semaine à Lanzarote – Jour 1

Je n’y croyais plus… Et puis finalement me voilà partie à Lanzarote avec mes parents et mon frère ! Depuis le début de cette fichue pandémie nous ne nous sommes vu qu’une seule fois ! Nous voilà de nouveau tous réunis prêts pour partir à l’aventure ensemble (la dernière fois c’était au Sénégal, il y a presque 26 ans !)

Sur le départ…


Test PCR fait et négatif, attestation nécessaire pour rentrer sur le territoire espagnol remplie et qr-code généré (il faut indiquer son vol, son adresse et hôtel et que notre test PCR est bien négatif . Seuls les touristes pris en charge par des agences de voyages ont le droit de venir sur l’île, tout autre déplacement hors déplacement impérieux est interdit) nous sommes prêt à partir de l’aéroport de Bâle.

Et voici notre avion. Prêt au décollage !

A part quelques légères turbulences au dessus des Pyrénées, le vol de 4h se passe sans encombres. Je prends quelques photos mais cela ne rend pas grand chose.

En arrivant au dessus de Lanzarote, une ville au pied d’un volcan…

Nous arrivons à 17h30 (il y a 1h de décalage avec la France, chez moi il est 18h30)

A l’aéroport après vérification une nouvelle fois de notre qrcode, un véhicule nous emmène à notre hôtel situé à Costa Teguise. On s’attendait à un bus qui desservirait plusieurs hôtels, en fait nous sommes les seuls touristes de l’agence…

Nous arrivons à l’hôtel, j’avais peur qu’ils s’agissent d’immeubles à plusieurs étages, mais non. Ce sont des Aparthotel tout mignons en bord de mer.

Après avoir déposé nos affaires, nous allons voir la mer !!!

Le ciel est gris et le vent souffle. Il s’agit d’une tempête de sable venant du Maroc. Le temps devrait être meilleur demain.

La plage est noire de roches volcaniques.

Nous allons manger au restaurant de l’hôtel. Heureusement que nous sommes en demi-pension car les restaurants ferment à 18h. Il est 21h quand nous rentrons (le couvre-feu ici est à 22h)…

Le vent souffle encore…

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Damien
    21 février 2021 at 12 h 54 min

    Quelle aventure ! Rien que de monter dans ce genre d’appareil en priant pour qu’il ne se désintègre pas en vol relève de la folie… Bref, vous êtes arrivés tous sains et saufs.
    En même temps… cette plage de sable, ce village vacance et ce temps couvert, c’est un peu le Finistère nord, mais avec un peu plus de palmiers… Jolies photos quand même.

  • Leave a Reply